• 5
    observations

  • 3
    communes

  • 4
    sources

  • Première observation
    2019

  • Dernière observation
    2022
GRoupe d'ETude des Invertébrés Armoricains (GRETIA) - LUTRAND Christophe - PNR et géoparc mondial UNESCO Normandie-Maine - Peter Stallegger (Consultant Environnement)

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Taille : 4 – 6,5 mm

Diagnose :
Petit longicorne à téguments rouge-brun foncé, revêtu d’une pilosité mêlée rousse, blanche et brune. Les élytres à surface irrégulière, sont couverts à la base d’une large bande pileuse blonde soyeuse oblique. Toute la partie postérieure de l’élytre est brun sombre, chacun d’eux portant trois carènes longitudinales nettement soulignées de poils blanc et qui se rejoignent. Les pattes sont parsemées de longs poils raides blancs.

Détermination :
délicate.

Espèces proches :
Elle se distingue des autres Pogonocherus, par l’apex de ses élytres denté et son scutellum uniformément noir ou brun-noir velouté.

Période d’observation :
Les adultes sont actifs toute l’année.

Biologie-éthologie :
La larve très polyphage se développe dans les branchettes mortes de très nombreuses essences feuillues, y compris le lierre et le houx. Le cycle de développement s’effectue en un an.

Biogéographie et écologie :
Espèce répandue dans toute l’Europe. En France, elle est commune partout dans les forêts feuillues, les parcs et les bocages.

D’après :
- Berger, P. 2012. Coléoptères Cerambycidae de la faune de France continentale et de Corse - Actualisation de l'ouvrage d'André Villiers, 1978. Revue de l’Association Roussillonnaise d’Entomologie, supplément tome XXI, 664 p.
- Touroult, J., Cima, V., Bouyon, H., Hanot, C., Horellou, A., Brustel, H., 2019 – Longicornes de France Atlas préliminaire (Coleoptera : Cerambycidae & Vesperidae). Supplément au bulletin d’ACOREP – France, Paris. 176 p.

Source : fiche descriptive, INPN
Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Cerambyx dentatus Fourcroy, 1785
Cerambyx hispidus Linnaeus, 1758
Eupogonocherus hispidus (Linnaeus, 1758)

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.