Violette des chiens

Viola canina L., 1753 subsp. canina

Classe : Equisetopsida Ordre : Malpighiales Famille : Violaceae Genre : Viola Espèce : Viola canina

  • 1
    observation

  • 1
    commune

  • 2
    sources

  • Première observation
    2010

  • Dernière observation
    2010
Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - PNR Normandie-Maine

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

La violette des chiens est une petite plante de 5 cm à parfois plus de 30 cm. Les robustes tiges feuillées partent directement de la souche. Les stipules, petits appendices situés à la base des pétioles, sont courtes et étroites. Les feuilles ont la forme d’un cœur. Les sépales sont aigus. Les fleurs sont bleu violacé. L’éperon clair qui prolonge la corolle est massif.

Source : Biodiv'Écrins, Parc national des Écrins
Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Aucun synonyme pour ce taxon

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.