Véronique douteuse

Veronica orsiniana Ten., 1830

Classe : Equisetopsida Ordre : Lamiales Famille : Plantaginaceae Tribu : Veroniceae Genre : Veronica

  • 1
    observation

  • 1
    commune

  • 1
    source

  • Première observation
    2019

  • Dernière observation
    2019
PNR Normandie-Maine

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Non renseignée pour le moment
Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Veronica austriaca subsp. dubia (Chaix ex Lapeyr.) Kerguélen, 1993
Veronica austriaca subsp. vahlii (Gaudin) D.A.Webb, 1972
Veronica bastardii Boreau, 1857
Veronica chaixii Lapeyr., 1818
Veronica latifolia var. dubia Chaix ex Lapeyr., 1813
Veronica teucrium proles chaixii (Lapeyr.) Rouy, 1909
Veronica teucrium subsp. dubia (Chaix ex Lapeyr.) Nyman, 1881
Veronica teucrium subsp. orsiniana (Ten.) Watzl, 1910
Veronica teucrium subsp. vahlii Gaudin, 1828

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.