Mycologue fâché

Mycetophagus quadripustulatus (Linnaeus, 1761)

Classe : Insecta Ordre : Coleoptera Famille : Mycetophagidae Sous-Famille : Mycetophaginae Tribu : Mycetophagini Genre : Mycetophagus
Chargement...

  • 1 observation

  • 1 commune

  • 2 observateurs

  • 2 organismes

  • Première observation
    2021

  • Dernière observation
    2021

Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc & Géoparc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données et sur les partenaires

Anonymisé - Pizzamiglio Simon

Avertissement : Seul les producteurs et les fournisseurs renseignés dans la base de données sont affichés ci-dessous. Si plusieurs organismes ont contribués à un même jeu de données, ils auront une part égale d'aide à la prospection. Les pourcentages affichés ne sont par conséquent pas cumulables entre eux.

  • GRoupe d'ETude des Invertébrés Armoricains (GRETIA)
    Participation à 1 Observation
    Part d'aide à la prospection : 100.00 %

    Fiche organisme
  • Conseil départemental de l'Orne (bureau ENS)
    Participation à 1 Observation
    Part d'aide à la prospection : 100.00 %

    Fiche organisme

Informations espèce

Taille : 4,5-6 mm

Diagnose :
Corps trapu noir avec la tête, les pattes et 4 grandes taches élytrales brun orange, à fine pubescence couchée peu visible. Les antennes atteignent à peine le bord postérieur du pronotum et sont terminées par une massue de 5 articles peu marquée. Elles sont brun orange avec la partie médiane rembrunie. Le pronotum est transverse, seulement rétréci en avant, avec le bord latéral lisse.

Identification :
Difficile mais possible sur une très bonne photo.

Confusions possibles :
Mycetophagus quadriguttatus présente le même type de coloration mais est nettement plus petit. Certaines espèces du genre Glischrochilus (Nitidulidae) ont également cette coloration mais sont totalement glabres et donc très luisantes.

Périodes d’observation (adultes) :
Toute l’année.

Biologie-éthologie :
Les adultes se rencontrent sur divers champignons se développant sur les arbres morts (polypores, pleurotes..) et peuvent se rencontrer en hiver sous les écorces. Le développement larvaire a pour cadre ces mêmes champignons.

Biogéographie-écologie :
Europe et Asie Mineure. Elle est inféodée aux forêts de feuillus de plaine, très répandue.

Rogé, J. 1992. Synopsis des espèces françaises appartenant au genre Mycetophagus Hellwig, 1792 (Coleoptera Mycetophagidae). Bulletin mensuel de la Société Linnéenne de Lyon, 61 (9) : 288-296.

Source : fiche descriptive, INPN

Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

© INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition actuelle dans le monde

Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Chrysomela quadripustulata Linnaeus, 1761 | Mycetophagus feliciae Ragusa, 1891 | Mycetophagus quadrimaculatus (Schaller, 1783) | Mycetophagus winteri Reitter, 1911 | Silpha quadrimaculata Schaller, 1783 | Silphoides boleti Herbst, 1783 | Tritoma antemacularis Dalla Torre, 1879 | Tritoma bipustulata Schilsky, 1888 | Tritoma impustulata Schilsky, 1888 | Tritoma ruficollis Schilsky, 1889

Observations mensuelles

Avertissement : Les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.