Taupin acajou

Athous haemorrhoidalis (Fabricius, 1801)

Classe : Hexapoda Ordre : Coleoptera Famille : Elateridae Sous-Famille : Hypnoidinae Tribu : Denticollini Genre : Athous

  • 39
    observations

  • 10
    communes

  • 9
    sources

  • Première observation
    1980

  • Dernière observation
    2020
Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - CPIE Collines normandes - Conseil départemental de l'Orne - DELCLOY Cédric - GRoupe d'ETude des Invertébrés Armoricains (GRETIA) - Habitants-bénévoles - LUTRAND Christophe - PNR Normandie-Maine - Peter Stallegger (Consultant Environnement)

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Taille : 10-15 mm.

Diagnose :
Corps linéaire, allongé, convexe, avant-corps brun-noir avec les élytres allant du brun-rouge au noir. La pubescence est entièrement claire. Les antennes courtes et dentées à partir du 4ème article n’atteignent pas le bord postérieur du pronotum qui est convexe, plus long que large avec les angles postérieurs sans carène. La ponctuation du pronotum est moyenne et très dense. Les appendices sont rougeâtres.
La larve est filiforme et cylindrique (de type "ver fil-de-fer"), jaune orangée avec la tête et le dernier segment plus colorés.

Identification :
Très difficile.

Confusions possibles :
Le genre Athous comprend 49 espèces en France. A de rares exceptions près, elles ne sont déterminables avec certitude que par un examen minutieux des tarses, des antennes et de l’édéage. De nombreuses espèces sont localisées en montagne. A. haemorrhoidalis est la seule espèce de grande taille répandue en plaine dans toute la France.

Périodes d’observation (adultes) : Mai à juillet.


Biologie-éthologie :
La larve est terricole et peut être localement nuisible aux cultures. Les adultes se rencontrent sur le feuillage et sur les fleurs.

Biogéographie-écologie :
Forêts de plaine et de moyenne montagne de toute l’Europe.

Références :
Leseigneur L., 1972. Coléoptères Elateridae de la faune de France continentale et de Corse. Bulletin mensuel de la Société Linnéenne de Lyon (supplément au numéro de février 1972) 41 : 1-381.

Source : fiche descriptive, INPN
Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Elater haemorrhoidalis Fabricius, 1801

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.