• 4
    observations

  • 2
    communes

  • 4
    sources

  • Première observation
    1970

  • Dernière observation
    2019
Association Faune & Flore de l'Orne (AFFO) - Conseil départemental de l'Orne - Conservatoire Botanique National de Brest (CBNB) - PNR Normandie-Maine

Cartographie issue du Parc Normandie-Maine - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes sur le territoire du Parc : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. En savoir plus sur les données : | et sur les partenaires : .

Informations sur l'espèce

Biologie :
L'Hyménophylle de Tunbridge est une petite fougère terrestre ressemblant à une mousse. Ses feuilles (2 à 8 cm de long) sont échelonnées le long d'une courte tige rampante et sont formées d'une seule couche de cellules donnant un aspect translucide à la plante. A l'instar des autres fougères, l'Hyménophylle appartient aux végétaux cryptogames c'est-à-dire aux organes sexuels "cachés" : il se reproduit par spores contenus dans les valves dissimulées le long de la feuille.

Écologie :
L'Hyménophylle est une plante qui se développe sur un sol acide en situation très humide : sur des rochers ombragés, aux abords des cascades et dans les affleurements de granite frais. Dans certaines stations, elle est signalée sur des parois de grès armoricain dans les entrées de grottes orientées au nord. Cette petite fougère se développe essentiellement sous un climat océanique, avec des précipitations importantes. L'espèce ne supporte pas de grands écarts de température et nécessite une atmosphère riche en humidité ambiante.

Répartition et protection :
En France, l'Hyménophylle de Tunbridge est signalé en Bretagne, en Normandie, dans les ravins humides du Pays basque et dans les Vosges. Sur le Massif armoricain, l'espèce est présente dans 3 des 4 départements bretons et dans la Manche. Cette fougère rarissime se localise dans le nord du Cotentin et dans le Mortainais. Cette dernière localité constitue le seul bastion de l'espèce sur le territoire du Parc. Du fait de sa rareté l'espèce est protégée en Normandie et bénéficie d'un Plan de conservation.

Source : Parc Normandie-Maine
Non renseigné pour le moment

Répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Répartition mondiale actuelle

Cartographie issue du GBIF (2021) - Avertissement : les données visualisables sont issues d'une recherche du taxon dans la base du GBIF : ce résultat peut être imparfait. Ces données reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau mondial : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.

Hymenophyllum repens Dulac, 1867
Trichomanes pulchellum Salisb., 1796
Trichomanes tunbrigense L., 1753

Observations mensuelles

Avertissement : les observations sans date précise peuvent être enregistrées à la date du 01/01. La fréquence des observations au mois de janvier ne reflète donc pas nécessairement la réalité.